presentation

Les points validés

 

1. Surfaces de frappe autorisées :

1.1. Corps : les couleurs bleue ou rouge du plastron
1.2. Tête : la zone au dessus de la clavicule (La partie entière du visage, incluant les deux oreilles et l’arrière de la tête).

2. Les points sont attribués lorsque les techniques autorisées sont exécutées avec précision et puissance sur les surfaces de frappes autorisées.

3. Les points valides sont répartis comme suit :

            1) Un (1) point pour une attaque valide sur le plastron
            2) Deux (2) points pour un coup de pied retourné valide sur le plastron
            3) Trois (3) points pour un coup de pied valide à la tête
            4) Quatre (4) points pour un coup de pied retourné valide à la tête

4. Le score du combat s’obtiendra par la somme des points des trois rounds.

5. Invalidation de points : Quand un compétiteur porte une attaque, qui est scorée, mais réalisée par l’utilisation d’actes prohibés, le ou les points marqués seront annulés.

Explication 1. Précision : Réalisation d’une technique d’attaque légale qui rentre en contact avec l’adversaire dans la limite des zones autorisées.

Explication 2. Puissance :

- a/ Plastron non équipé de capteurs électroniques : la puissance sera démontrée lorsque le corps de l’adversaire sera brusquement déplacé sous l’impact d’un coup.

 

- b/ Plastron électronique : la force de l’impact est mesurée par les capteurs électroniques du plastron et réglable selon le poids et le sexe.

N’importe quelle partie du pied touchant la tête de l’adversaire sera considérée comme un point


Quand un compétiteur est renversé suite à une attaque légitime de son adversaire validée par un point, l'arbitre doit d'abord vérifier l’état du compétiteur et décider de compter ou non. Si l'arbitre juge que le compétiteur n'est pas en mesure de poursuivre le combat, il peut l'arrêter et déclarer le vainqueur par KO. Quand un compétiteur est déstabilisé par son adversaire suite à une attaque légale sans point enregistré, l'arbitre doit :

- Soit faire reprendre le combat après avoir vérifié l’état de l'athlète

- Soit prendre les dispositions conformément à l'article 18 "Procédure en cas d'un Knock Down". Les critères de "knock-down" doivent être en conformité avec l'article 17.

Explication 3. Invalidation d'un point : Cette règle s’applique lorsque des points sont obtenus par des techniques ou des actions illégales. Dans ce cas, ces points ne doivent pas être validés. L'arbitre doit enclencher l'invalidation du point par le signal adéquat de la main et donner la pénalité appropriée.
Procédure : Dans ce cas, l’arbitre déclarera "Kal-yeo", puis invalidera par le geste de la main le point et appliquera la pénalité appropriée.